S'habiller quand on est ronde...

... ou pas ! Je pourrais rester à poil, vous me direz. Et c'est ce qui risque malheureusement d'arriver si les créateurs de prêt-à-porter continuent sur leur lancée de mode pour brindilles ! Et pourtant, si j'ai de l'envergure, je ne suis pas petite : à presque 1m70 (j'ai dit presque), je peux aisément camoufler mon poids réel. Peu de gens me croient lorsque je le leur communique (ce qui n'arrive pas tous les jours...). M'enfin, voyez la nature m'a dotée de gros os et la natation de quand j'étais plus jeune m'a refilée une carrure à la Mauresmo (en plus féminin quand même). Ce n'est pas ma faute à moi !

Mais le sujet n'était pas celui-là. La mode actuelle donc n'est pas à mon goût alors même qu'elle est large ! Sauf que c'est du large pour brindilles ! Il y a des tas de trucs que je me dis mettable sur le mannequin (90-60-90) et que je peux à peine enfiler. Ou que j'enfile et parais ensuite sortie d'un remake de Sauvez Willie dans lequel je ne teindrai pas le rôle d'un être humain...

Il y a cependant un moyen de blouser tout ça, c'est la ceinture. Mais avez-vous remarqué : plus les ceintures grossissent, plus elles raccourcissent. J'ai pourtant dans mon armoire des ceintures d'une époque où (snif !) je portais du 40 (re-snif !) et je peux encore les mettre. Sauf qu'elles s'abîment et que j'aimerais les remplacer. Alors j'en cherche, j'en essaie des tonnes et je... pleure !
Et celle-ci ? Ah non trop courte.
Et celle-là ? Elle a l'air grande. Ah non trop courte...
Et... Pfff, laisse tomber d'façon, on ne veut pas de nous ici !

Et ce n'est pas en allant dans les rayons grandes tailles que les choses s'arrangent. Parce que quand vous ne pouvez pas mettre du 36, vous n'avez pas le droit de porter de jolies choses. Que nenni ! C'est toile de jute pour les hauts et toile de parachute pour les pantalons. Au-delà de cela, point de salut.

M'enfin, je ronchonne mais j'arrive quand même à m'habiller. Dans des magasins où il n'y a pas un vendeur au m² du genre qui doit se nourrir avec un grain de riz le matin et un demi le soir..Celui-là même qui vous regarde dès que vous avez passé la porte, de ce drôle de regard qui semble dire : "Nous ne faisons pas au-delà du 42". Mais, qui te dit que je ne suis pas là pour trouver un cadeau à ma sœur qui porte du 36 ?

Au top des remarques désagréables :
1) "Bonjour Madame. Le rayon Grandes Tailles est au sous-sol."
2) "....." (<= silence équivoque à coupler avec un regard circulaire non dissimulé qui me jauge de haut en bas et de droite à gauche. Lorsqu'ils sont bien entrainés, le coin de leur bouche se soulève dans une mimique de léger dégoût qui me donne juste envie de les gifler.)

Bon, quand même, j'ai réussi et réussis encore à me trouver des fringues sans pour autant avoir l'air habillée d'un sac ! Il n'en demeure pas moins que ma première lutte, chaque jour, est bien celle-là. Chaque matin, je lutte alors même que je prépare mes habits le soir pour le lendemain avant d'aller me coucher pour ne pas avoir à me demander quoi mettre ou repasser au dernier moment (enfin, dans l'idéal, parce qu'il est facile de me surprendre le fer à repasser à la main avant 7h le matin...).
Donc, au pays des bisounours, je me couche et tout est prêt. Et des fois, je dors bien. Si bien que le matin, je me sens optimiste et j'ai envie de plaire. Une idée s'insinue donc en moi : "Tiens, si je mettais ça ? Y'a longtemps que je ne l'ai pas mis." Et pour cause ! Mais non, Madame fait sa midinette. Je saisis donc l'objet de ma futur déroute, l'observe, le juge relativement grand et y passe un bras ou une jambe et là... c'est le drame ! Pourquoi crois-tu que ce vêtement était rangé au fin fond du placard ?!

Pour mettre fin à ce dilemme matinal et, il faut bien le dire, déprimant, j'ai donc profité de ma semaine de vacances pour trier mes vêtements. Oui, mes... Disons que je dispose chez moi de l'équivalent d'un fond de commerce de petit magasin de vêtements et accessoires de la femme. J'ai un peu toutes les tailles (sauf 36 et 38, je vous l'ai dit j'ai de gros os et une carrure de nageuse) donc du 40 au... j'vous le dirais pas ! Et mes fringues, classées par taille, étaient jusque là rangées dans mes armoires, bien en évidence. Histoire que mon côté sadique-qu'aime-bien-emmerder mon côté masochiste puisse chaque matin aller piocher dans un tas "laisse tomber c'est trop petit".

Mais une aire nouvelle s'ouvre : les vêtements trop petits sont maintenant dans deux boîtes et sur une étagère loin-des-yeux-loin-du-corps et ce jusqu'à ce que je flotte ostensiblement dans mes vêtements mettables en taille...
Vous y avez cru, hein ? J'vous le dirais pas et pis c'est tout !

Bon, zou, je vais voir ce que je peux ranger d'autre. Tant qu'à rationaliser mon corps, autant commencer par ma maison !

Commentaires

  1. Comment tu fais pour être aussi sympa???!

    t'avais plus fin après une bouchée de la tarte ?

    RépondreSupprimer
  2. Ano > J'sais pas ! J'ai été touchée par la grasse peut être :o)))
    Non franchement je ne suis pas plus sympa qu'une autre personne. Et puis le filtre d'internet/de l'écrit aide. Je suis plutôt du genre passe partout et réservée de prime abord. Certains me trouvent sympa (enfin je crois), mais d'autres diront que j'ai aussi un sacré caractère de cochon.
    M'enfin, je suis plutôt partisane du zéro énervement contre la connerie et l'intolérance. Alors dans ces cas-là, je souris jusqu'aux oreilles. Cela désarme l'autre.

    Oh que si j'ai fini ma part de tarte. Je me suis arrêtée pour la prendre en photo, that's all ! :)

    RépondreSupprimer
  3. par ailleurs, c'est pas simple de s'habiller si on ne correpsond pas aux normes en vigueur : c'est-à-dire grande et mince
    tu vois, moi qui suis petite (1,53m), et pas aussi mince quand même que des gens de cette taille (c'est-à-dire de très jeunes ados), et bien j'ai aussi assez souvent de la difficulté à me fringuer

    RépondreSupprimer
  4. Tout pareil que Tisseuse... si tu fais moins d'1,60m alors tu mets du 34. Point.
    Et c'est ce qui m'avait mis devant ma machine a coudre d'ailleurs !!
    Ca me fait penser que j'ai vu un defile de createur pour "rondes"... faudrait que je retrouve ca, ca changeait un peu d'ambiance :)

    RépondreSupprimer
  5. Tiss & Dine > Je me doute bien. Les créateurs vivent dans une autre monde.
    J'attends le défilé ! :)

    RépondreSupprimer
  6. et pis le rangement, y'a rien de tel pour se sentir mieux ! un peu de rationalisation aide à aller de l'avant !

    RépondreSupprimer
  7. Plume > Ouais et après 4 jours à fond, à fond, à fond, j'ai passé mon vendredi après-midi dans le canapé à manger du chocolat...

    RépondreSupprimer
  8. arf... c'est comme la bouffe, point trop n'en faut, mais je serais mal placée pour te faire la leçon... par contre, je lis en ce moment même un bouquin qui pourrait t'intéresser, peut-être.

    RépondreSupprimer
  9. Plume > J'attends donc le titre. Je surveille ;)

    RépondreSupprimer
  10. A voir la nouvelle star du moment Marianne James, 1,80 m pour 107 kg, 50-52 de taille. Elle a lancé sa mode pour rondes (d'ailleurs sur la Redoute pour certains vêtements) et je la trouve très belle cette nana ! Alors adieu la taille mannequin qui décolle les affiches publicitaires et ressemble plus à un sac d'os !

    RépondreSupprimer
  11. Bie > vi mais j'ai pas envie de porter du 50 et j'ai trop de problème avec mon dos pour rester ainsi, alors bon... :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés