Martine à la mer

Martine était en weekend, la vilaine... Et là, elle en revient (la modernité est parfois effrayante !).

Toujours est-il qu'avant de partir, elle avait à choisir entre son mètre et sa fourchette, et le choix a été vite fait ! Peut être demain pour le loto de la semaine mais à première vue ce n'est pas glorieux. Martine, un commentaire ?

Mais heu c'est pas moi, c'est la faute à la ch'ptite et à son futur époux, ils nous ont forcés à goûter leur choix de menu ! (En passant, encore merci c'était excellent !!!). Et là, du coup, je n'aurai plus faim pendant des semaines (si ça pouvait être vrai !).

Bon, bé, à demain.

Commentaires

  1. (rire) allez martine, on assume ses écarts, il n'y a que comme ça que l'on peut avancer :!

    RépondreSupprimer
  2. Plume > Beu voui je sais mais quand même... Mais finalement, je crois que j'ai quand même réussi à limiter les dégats.

    RépondreSupprimer
  3. mais c'est quoi un "écart": tout est autorisé en étape 0 et étape 1;
    t'as mangé au dela de la faim ?

    RépondreSupprimer
  4. Ano > Oh que oui, bien au-delà... Un apéro-picore tout, et puis un autre apéro au resto suivi d'une entrée qui ressemblait à un plat, d'un plat succulent mais déjà de trop (je n'avais déjà plus faim après l'entrée), puis d'un dessert genre assiette gourmande (que je n'ai pas fini quand même) et d'un café-carré de chocolat au caramel au beurre salé (vive la Bretagne vive les bretons...).
    Rien qu'à en parler, j'ai l'impression de gonfler !
    Donc un écart propre à l'étape 1... :(

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés