100 % parents, 100 % couple - Quand le couple devient famille...

Parce qu'un livre est un livre, voici le dernier que j'ai réussi à finir. Parce qu'un livre est un livre et que mes centres d'intérêt se sont déplacés aussi ! ;p

J'ai découvert l'existence de ce livre dans Les maternelles, émission que j'ai découverte en zappant (dur, dur de trouver des choses intéressantes à regarder à la télévision au cours de la journée ! Reste toujours les valeurs refuges comme France 5 ou Arte). 

L'accueil d'un enfant est un bonheur pour le couple, pris ensemble ou séparément, mais pose beaucoup de questions et notamment celle du devenir du couple. Chacun devient père ou mère et c'est déjà un travail à temps plein qui envahit la tête et le corps de chacun de ces éléments du couple au risque de l'effacer. Il est donc important, peut être pas au début mais au bout d'un certain temps (ou d'un temps certain et surtout pavant qu'il ne soit trop tard) de renouer le contact avec ce couple, base vitale de la famille. 

Ce livre en fait le tour (succinctement somme toute) et ce à chaque âge de l'enfant.  Car chaque âge apporte son lot de séparateurs du couple, surtout au fur et à mesure que l'enfant grandit, apprend à s'exprimer et comprend son environnement.

Il envisage également la place du couple dans l'envie d'enfant et pendant la grossesse. Aspect que je n'ai pas vraiment pu apprécier puisqu'arrivant à contre-temps. Je n'en ai cependant pas vraiment vu l'utilité : j'avais pour ma part proscrit toute lecture pendant ma grossesse après m'être aperçue que cela m'angoissait plus que cela ne m'aidait. La grossesse est un acte animal qui doit être vécu à l'instinct, à mon sens.

Tout ça pour dire que si la vie est bien remplie avant l'arrivée d'un enfant, c'est encore pire après ! Ne perdons donc pas le fil de ce qui a fait ce petit concentré de bonheur : nous-même. 

Commentaires

  1. j'acquiesce, un enfant c'est que du bonheur, mais toujours à condition de réserver une place prépondérante pour le couple, mais aussi, bien sûr pour la maman toute seule et le papa tout seul de temps à autre.
    Il est vrai que les livres c'est bien, mais il y a des fois où cela embrouille l'esprit plutôt que d'aider. C'est comme pour l'alccol, le faire avec modération.
    mf

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés