La couture d'avril

En avril, paraît-il, il ne faut pas se découvrir d'un fil. C'est donc forte de cette maxime que je me suis lancée dans la confection d'une petite couverture pour un nouveau venu dans la famille, un petit bout de bientôt deux mois maintenant.


Un petit boulot tout simple comportant un côté en coton imprimé (venant du marché Saint Pierre) et l'autre en polaire.




En espérant que cela plait au petit bout auquel elle était destinée, même si j'ai bien conscience que la polaire là où il fait chaud et humide, ce n'était peut être pas la meilleure idée que j'ai eue... Pour se rattraper, on a joint un doudou tout doux et bien rigolo.


 Mais tout cela cache le vrai projet prévu depuis des mois (depuis l'annonce de la naissance, en fait), débuté rapidement et foiré tout aussi rapidement et en beauté... Ma première idée pour le petit bout était cette turbulette que j'ai tout de même fini mais que je n'ai pas osé envoyer. Trop honte des mauvaises finitions. Parce que j'ai bien essayé de rattraper...


 Et ce qui ne va pas, c'est le biais. Je l'ai piqué une première fois, tout le tour et le résultat n'était pas top, top. Un peu serré et parfois boudinné. Un petit tour de décou-vite et de rebâti du biais aux endroits fatidiques (merci aux mains patientes qui ont agi à ma place), et j'ai repiqué. Heu, oui, sauf que c'était pire. Pas assez serré et piqué dans le vide une fois sur deux. Enfer et damnation... J'ai eu la flemme de tout redéfaire (ce que j'aurais dû faire dès le début ou alors pas du tout).


Par contre, au plan des détails, je suis fière de certaines de mes idées. Ici, en dessous, une patte de boutonnage.


Dommage, ça aurait pu être joli. Bon bah ça reste de la polaire pour un pays chaud alors ça n'était pas très adapté non plus (on se rassure comme on peut...).


Le tissu vient également du marché Saint Pierre et le biais de la boutique Le comptoir

Merci à Kallou pour le tutoriel de la turbulette.

Commentaires

  1. Parce que c'est toi qui a fait la couverture ?! Elle est géniale ! Je me demandais ou tu l'avais achetée LOL
    Et je te rassure : l'avantage de la polaire c'est que c'est respirable :)
    Quant a la turbulette, il n'y a rien de plus dur et plus délicat que les finitions. Et c'est rigolo parce que j'ai le meme biais a la maison ! Si tu veux tu peux découdre et me l'envoyer telle quelle : je la recouds et elle servira a un autre petit bout d'hiver ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tant mieux si tu as trouvé à t'en servir... quand vous nous avez annoncé les températures par chez vous, je me suis dit "gloups" ! :o)
    je me tâte à la reprendre, la turbulette, pour le ptiboutdenous. Je me relancerai peut être. Je retiens ta proposition mais je ne voudrais pas t'en rajouter des tonnes non plus : t'as déjà pas mal de boulot pour septembre, j'crois ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Le biais c'est pas facile à coudre ni à découdre
    Mais tu as l'outil magique!!!!
    bisous bisous

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui ça, je n'ai plus qu'à recommencer encore une fois ! Bisou

    RépondreSupprimer
  5. T'inquiêtes pas et laisses le de côté quelques temps.
    C' est très beau en tout cas. Tu te débrouilles comme un chef.

    RépondreSupprimer
  6. Oh bravo à toi, et coquine qui ne m'a pas montré ce beau travail.

    Quant au premier si tu veux, on le reprends dès que le travail pour septembre est fini...On va bien finir par y arriver, à le vaincre, celui-là !!

    mf

    RépondreSupprimer
  7. Moi je trouve cela génial ! Et je dis bravo à toutes ses couturières.... et puis une couverture aussi belle même si elle n'atterit pas dans un lit, ma foi, elle peut très bien se retrouver accrochée en déco !

    RépondreSupprimer
  8. Ah bah voilà, je vais me lancer dans le papier peint en polaire : D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés