Et de 15 !

Voilà plusieurs semaines que je vous parle cuisine et non plus régime alimentaire, ce qui en soit pourtant se rejoint sans pour autant avoir le même but. Enfin, ça dépend... ça dépasse :)

Et pour cause ! Non pas que je me sois arrêtée en route. Mais disons plutôt que je flâne, j'apprécie, je prends le temps de bien voir le paysage sur ma route. Oh une feuille de salade ! Mais que cache-t-elle ? Mon Dieu, mais quel beau gâteau au chocolat ? En prendrais-je ? Oui... Non... Elle hésite... C'est une femme admirable...
Si je me récapitule : 
- j'ai débuté mon périple le 21 janvier dernier
- au check-point du 30 mars, j'affichais : moins 10 kilos
. nous voici rendu au check-point du 1er juin, et ma balance respire : je suis à moins 15 kilos.

Un beau score dont je m'auto-félicite parce que 1) j'en ai envie 2) je le veau bien et 3) c'est comme çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa la la la la la...

Quitte à m'autoféliciter encore plus, je rappelle que depuis la naissance de Boubou, en ajoutant à ces kilos-là les précédents déjà perdus, j'en suis donc à moins 30 kilos.

Par contre, je vais éviter de penser à ce qui reste encore à faire parce que vu le rythme que j'ai pris, je risque de me décourager carrément avant de confirmer définitivement la réouverture des soldes (ou si ça vous parle plus : la reprise du déstockage).

Le doc m'a cependant tracé la route des prochains mois : ce sera (devra être) moins 1 kilo par semaine et ce jusqu'à fin juillet. Et août sera chômé dans tous les sens du terme. La suite se décidera à la rentrée mais a priori on bataillera avec 5 kilos supplémentaires suivi d'une pause de quelques semaines pour enfin attaquer la dernière ligne droite et attendre la 6ème dizaine.

Prochain check-point donc : le 31 juillet et moins 8 à 10 kilos !

Toujours est-il que du coup et pour le présent, j'ai enfin pu virer de mon placard les tailles 50 et 48 pour y placer du 46 parfaitement ajusté (en bref, je ne suis plus serrée dans mes vêtements). Encore 5 kilos, et je pourrais commencer à essayer le contenu des 3 boîtes qui m'attendent encore au-dessus de l'armoire et qui contiennent les tailles du dessous, celles que je mettais il y a... pfiou, longtemps (un temps ancien, le temps d'avant, je vous parle d'un temps que certains de mes bourrelets ne peuvent pas connaître...) !

En outre, j'ai enfin trouvé avec cette perte où se situait le seuil de la douleur : j'ai en effet pu tester qu'en deça d'un certain poids, mon dos ne me fait plus autant souffrir. Une gêne est là mais elle n'est pas insupportable (sous réserve de mauvaise position, mauvaises chaussures, mauvais sac et autres accessoires qui ne ressemblent pas à une tenue sportswear accompagnée d'une magnifique mais si confortable paire de chaussures de rando...).

Quant aux derniers conseils donnés par le doc avant que l'on ne se sépare, j'ai retenu les suivants :
- je suis une 3 S (rien à voir avec la marque de VPC...) : sel, sucre et sédentarité
- un écart même minime, c'est trois jours de régime fichu en l'air !
- tout me profite dès que c'est salé, sucré ou pas bouger...

En termes alimentaires, j'ai ma feuille de route des trois prochaines semaines dont le contenu varie d'une fois sur l'autre mais reste toujours régit par des principes basiques ni sucre, ni sel, ni épices, ni moutarde, comme toujours. Pas de féculents, que des fruits et légumes accompagnés de poissons, viandes blanches ou œufs, des yaourt ou du fromage blanc, du pain aux farines complètes le matin seulement, et comme boisson de l'eau uniquement. Rien que de très banal mais le changement de régime alimentaire toutes les deux à trois semaines permet de s’essouffler moins vite.


A cela j'ajoute le défi des trois prochaines semaines qui sera de m'attaquer à ma sédentarité (les bonnes idées de ma collègue jamais en panne d'un compliment ou d'un soutien) :
- monter les escaliers et ne plus me laisser porter par les escalators et autres machines ascensionnelles
- et si je m'en sens le courage, aller marcher 20 minutes chaque midi de la semaine.

Bon bé avec tout ça, je suis parée pour la suite !

Commentaires

  1. Eh bien voilà du résultat qui mérite d'être salué à sa juste valeur ! Bravo ! Et bon courage pour la suite, il n'y a pas de raison que cela s'arrête en si bon chemin....

    RépondreSupprimer
  2. je suis très impressionnée car tu tiens le coup et conserve ta persévérance : c'est plus que positif !
    en ce qui concerne la lutte contre la sédentarité, en cette période de l'année ce devrait être moins difficile :o)
    Courage !

    RépondreSupprimer
  3. Merci ;)
    Oui, la période... sauf que le temps se fiche bien de la période, vu les trombes d'eau qui nous tombent dessus depuis quelques jours :/
    Je m'accroche !

    RépondreSupprimer
  4. continue, continue, surtout ne pas s'arrêter en route, car je le confirme, cela se remarque du premier coup d'oeil, et surtout cela te va bien! Rdv fin juillet, on réserve le super Kouign amann, promis! mf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voudrais bien aussi des crêpes, du crabe, des frites, du chocolat, du vin, du champagne, ... et pleins d'autres que j'oublie sûrement. je vous envoie une liste :)

      Supprimer
  5. YES !!! je le savais !! je l'avais vu mais je n'osais pas le dire. Bravo !! Et Steph aussi à perdu un peu non ? Pour le mois d'août, on vous réseve Melon, pasteque... Que des fruits et légume frais avec plancha party à volonté... hihihihih !!!
    Chris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pour ton frère, il ne sait pas ce qu'est une balance :)

      Bisous

      Supprimer
  6. Félicitations, et quand on sait à quel point c'est facile de prendre et difficile de perdre surtout quand on arrive à nos ages canoniques, t'as une volonté d'acier !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je sais que je suis canon, merci Anonyme.
    Par contre ma volonté est loin d'être en acier : si tel est le cas, je serai déjà à - 25 kilos donc à 80. Mais là je peine à lâcher la barre des 90... et dans deux jours je vois le Doc... oups...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés