Y'a plus qu'à...

Voilà ! J'ai atteint la dernière limite avant l'écriture pure et dure de la méthode des flocons (explications). Les personnages sont cernés et croqués, les idées ordonnées et les scènes envisagées pré-listées. Il n'y a vraiment plus qu'à. Et je crois que le plus dur est à venir !

La roue, changée en silence, gisait maintenant entre eux sur le bord de la route. Pas une voiture dans le coin et un champ de blé à perte de vue. Chacun assis les genoux relevés et l’air boudeur, ils se taisaient attendant que l’autre agisse. 

Oui, oui, il me reste à agir !

Toujours est-il cependant que je serais bien loin du roman. Il s'agira ici d'une nouvelle seulement car je serais loin, loin, loin de l'objectif des 50 000 mots dans le mois avec cette seule histoire. Je comptabilise pour l'instant 2 009 mots (11 420 cec pour ceux à qui ça cause).
 
Alors après cela et si le mois n'est pas fini, peut être que je reprendrais une autre de mes nouvelles débutée il y a encore plus longtemps, qui sait ! Et en fouillant je devrais pouvoir trouver encore d'autres projets inachevés. Les idées me manquent rarement. Les idées de début en tout cas :)
 
Il est loin le roman... encore plus loin que le soleil en cet été !

Commentaires

  1. Un roman, c'est rarement une seule histoire simple... c'est souvent deux, voire trois histoires et leurs personnages qui se croisent et inter-agissent... Alors non, il n'est pas forcément loin, le roman : tu tiens une trame. Et si elle doit s'enrichir, ça viendra quand tu tiendras la deuxième... et puis si ça ne vient pas, tu auras donc une nouvelle, conforme à l'histoire que tu voulais raconter et aux personnages que tu souhaitais faire vivre. Ce qui est déjà un travail accompli !

    RépondreSupprimer
  2. Espérons qu'il s'accomplisse jusque bout. En attendant, je m'en vais traiter de mal de crâne qui me pourrit l'idée !
    Merci pour tes encouragements.
    Bonne nuitée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés