Dis, maman, à quoi tu penses ? - # 21

- Sur ma porte, je vais accrocher un écriteau : Attention, attention ! Déplacement de Boubou intempestif : merci de vérifier où vous posez les pieds avant de les poser !

- Le Boubou s'ennuie ? Une bouteille en plastique vide et vous avez la paix 30 minutes (mais pas le silence !).

- Note pour plus tard : ramasser le gâteau apéro échappé du vendredi soir.

- La vie avec un enfant est un Tétris géant... inversé. Tout doit remonter : à 70 cm au-dessus du niveau de l'enfant.

- "Mam mam mam mam mam mam mam" On eut pu croire que Boubou aime sa maman. Mais non. Encore que : peut être, hein, qui sait. Simplement, là, tout de suite, maintenant : Boubou a faim grave la dalle !

- Note pour plus tard : ranger les jouets avant d'aller se coucher.

- Regarde Boubou, ça c'est une plante verte. C'est joli, ça décore. Tout ça, tout ça... Non, non, mais c'est pas grave, elle est bien aussi comme ça. Sans feuille... Alors tu vois, là Boubou, c'est le chat... heu, non, oublie ce que je viens de dire : le chat, lui, a besoin de ses poils.

- Boubou qui tousse avec dans la bouche de la purée = Maman mouchetée de la tête aux pieds.

- Ting ! Et le combat s'engage. Les adversaires se jaugent l'air plutôt rieur. Il tente une échappée sur le côté, soulève tout son corps, arcbouté, mais elle le rattrape in extremis par le fond de la couche, le plaque au sol d'un bras et se concentre sur la tête de sa cible. Puis viennent les bras. Le déroulé se passe sans anicroche et les pressions sont pressées. La suite s'annonce bien... Mais c'est sans compter sur l'entêtement du nain. Il retente une échappée de l'autre côté et se retourne comme une carpe. Elle n'a rien vu venir. Il se redresse prêt à fuir mais elle ne s'en laisse pas conter. Saisissant la jambe gauche de la main droite, elle attrape l’objet du délit de la gauche. Le combat se poursuit : gauche, droite, gauche, droite, gauche, droite. Le combat est serré mais elle s'entête et les deux jambes sont enfilées ! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! 2 minutes 35 secondes ! Le Boubou est habillé. C'est une nouvelle victoire de super-maman-crevée contre le Boubou bondissant du soir !

- Boubou qui se tait. Connerie en progrès. Se dit aussi : Qui ne fait pas de bruit, prépare une connerie.

- Note pour plus tard : ranger les gamelles du chat quand il a fini de dîner. Ou ne pas laisser le Boubou évoluer dans la cuisine. C'est selon. En même temps, le jour où je n'ai plus de petits pots, je devrais pouvoir remplacer par un gamelle de croquettes. C'est comme des gâteaux secs au poulet. Et le chat n'a pas l'air de s'en plaindre. (Et Boubou non plus... allez, je rigole, il n'a pas encore goûter... pas eu le temps :))

Commentaires

  1. boubou continue comme cela, j'adore les récits de tes exploits racontés par ta gentille maman. Ce soir c'était le rire de la journée, et qui a dit que maman était un travail de tout repos ? sans doute un huluberlu !!
    bonne nuit quand même à la maman et à boubou
    mamoune

    RépondreSupprimer
  2. Pour le moment il ne s'intéresse qu'aux croquettes... attends un peu qu'il veuille bouffer le chat !

    RépondreSupprimer
  3. excellent, j'aime ces tranches de vie orientées gravées dans le... euh... bon, ok, le web, c'est pas le marbre, mais bon, tu m'as comprise hein !

    RépondreSupprimer
  4. La terre tourne imperturbable (ou presque) et les boubous se ressemblent et continuent à nous faire pleurer de rire surtout lorsque c'est sa Maman qui raconte aussi bien ses péripéties. Continues petit bout d'homme on se régale ici de tes exploits !

    RépondreSupprimer
  5. C'est un vrai plaisir de lire tout ça (surtout quand c'est derrière toi). Alors un conseil GAFFE AUX LEGOS (quand il sera en âge) ça se fourre partout ces trucs là et c'est un vrai bonheur quand tu poses un pied dessus et l'aspirateur adore les avaler. Au moment de remettre les petites chaussettes sur les adorables petits petons se demander pourquoi pour une fois le lardon ne moufte pas, logique il est les deux mains dans le pot de la plante grasse en train de la déplanter ! Ne pas te plaindre que ton loupiot avale de bon coeur, il va arriver un moment où, avant de partir à l'école, tu auras un môme rêveur le nez en l'air et sa tartine aussi et toi tu feras Boubou mange... boubou mâche ... boubou avale .... comptine à répéter jusqu'à l'ingestion complète de la dite tartine ! Bon courage super maman (mais non je ne me moque pas) !

    RépondreSupprimer
  6. Mais c'est qu'il a déjà essayé ! Imperturbable le chat !!

    RépondreSupprimer
  7. Et à 18 ans, on lui gravera dans la cellulose :)
    Bon retour parmi nous !

    RépondreSupprimer
  8. On continue, on continue ! C'est tellement drôle !

    RépondreSupprimer
  9. Arf ! J'ai déjà craqué pour des légos. De gros légos mais ça se colle en effet partout !!! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés