J'ai lu de mes yeux lu !

Plein de trucs depuis la dernière fois !

Je commence par quoi ?...

- L'amour est très surestimé de Brigitte Giraud aborde avec beaucoup de justesse la fin de l'amour et l'absence de la passion, là où [il] est souvent plus simple de faire que de justifier pourquoi on ne fait pas. Elle parle du vide des liens qui se défont et qui laissent les objets derrière, les tiroirs pleins : et c'était du vide que tu laissais, (...), sans faire le lien entre vie passée et vie future.

- Mélite de Corneille où Corneille écrit Corneille et où cela me suffit...

... Le rapport de mes yeux aux dépens de mes larmes
Ne m'a que trop appris le pouvoir de vos charmes...

Je poursuis avec La veuve ou le traître trahi. Je suis raide dingue des pieds de Corneille.

- La porte des Enfers de Laurent Gaudé.
J'avais lu de lui Le soleil des Scorta qui ne m'avait pas vraiment transportée.
Et celui-ci... Il était... Pfiou !!! Très en rapport avec le deuil plus un côté profondément imaginaire(né?). Très prenant.
Lire ce livre, c'est aller là où "Il ne nous reste qu'une chose. Notre courage ou notre lâcheté. Rien d'autre."

- Comment je suis devenu stupide de Martin Page.
Alors celui-là, c'est une découverte qui m'a enchantée. Je voudrais savoir en parler sans le recopier. Mais pour cela, il me faudrait le relire pour le synthétiser. L'avantage, c'est qu'il est court (125 pages).
Je ne résiste pas à vous en dire plus sur l'histoire : Antoine, multi-diplômé, n'est pas heureux. Selon lui, c'est son intelligence et sa lucidité qui lui gâchent l'existence. Aussi il décide de devenir stupide... Et bah moi, ce bouquin, il m'a fait planer ! Parce que ça je l'ai souvent pensé. Je ne suis pas en train de dire que j'ai une intelligence qui m'étouffe. Je pense plutôt lucidité... L'expression imbécile heureux, ça vous dit quelque chose ? J'ai longtemps regretté de ne plus l'être...

Bon enfin, j'y reviendrais parce que je ressens le besoin de vous le citer à tort et à travers. Ce livre mérite qu'on en parle encore et encore...

- Y'en a un autre que j'ai lu ce dernier mois mais il fait, pour l'instant, du bateau avec ma moitié. Je ne pourrais donc vous en parler que lorsqu'il aura retrouvé la terre ferme !

Soit dit en passant pour ceux qui veulent des news du poilu des mers : parti hier, des Sables d'Olonne, il a atteind la baie de Douarnenez à 14h heure bretonne, ce jour :o)


Commentaires

  1. Tiens, cela me rappelle quelque chose.... ;-)

    Brigitte Giraud, j'aime beaucoup. En plus elle est bien sympathique et organise toutes les années une "fête du livre" dans la région lyonnaise. L'amour est très surestimé est un petit bouquin, vraiment sympa !

    Dans les classiques, moi c'était Victor Hugo, toi Corneille ! ;-)

    Laurent Gaudé, j'adore ! Tous sans exception !!! Je n'ai pas encore lu le dernier, mais ça ne devrait tarder !

    Je crois qu'il est clair qu'il me faut découvrir comment je suis devenu stupide... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Kris > J'ai pensé à toi en le faisant ;)
    D'habitude, je fais un billet par bouquin mais là, rien qu'à l'idée... Naaaaaaaaannnnn, j'ai préféré recopier l'un d'entre eux...
    Victor Hugo... Je crois n'avoir jamais rien lu de lui ! Alors qui de nous deux est stupide ? :o)))

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés