Introspection, tion, tion...

Bizarrement, cela arrive peu de temps après le billet de Giuliabella sur le sujet. Bizarrement.

Étonnamment, cela correspond à une période où je me sens fragilisée par mon environnement. Étonnamment.

Étrangement, je n'arrive plus à m'habiller et, a minima, ne me sens bien qu'à la maison dans mes tenues décontractées. Étrangement.

Curieusement, je ne me sens pas de taille à affronter certaines choses, trouve l'ambiance quel qu'en soit l'endroit, hostile et me sens fréquemment agressée quel que soit le sujet et la personne. C'est curieux, non ?

Un bilan de second mois quand même :
* Je ne me suis pas pesée ce matin. Et d'ailleurs, je ne me suis pas pesée depuis une semaine. Pas envie. J'suis déjà bien assez "déprimée" comme ça pour ne pas aller en rajouter une couche... de graisse...

* Mensurations ? Bon bah mensurations alors... (autant que je vous les donne maintenant parce que vu le temps qu'il fait en Seine et Marne aujourd'hui, nous risquons de rester coincer en d'dans quasiment tout le weekend et je risque donc, à un moment ou à un autre, de déraper et de malencontreusement atterrir dans la cuisine où je saurais en quoi transformer mes états d'âme !...)

20/09/09

26/10/09

22/11/09

5/12/09

101

96

95

95

107

102

97

97,5

121

115

112

112,5


Enfin, je voulais adresser des remerciements à mes commentatrices/tateurs (?), qui mine de crayon savent trouver les mots justes sur chacun de mes billets, de ceux qui savent à leur tour trouver mon fondement pour y coller d'adéquats coups pourtant sans violence.

Mention spéciale au duo Tisseuse-Plume Vive qui sur le dernier billet m'ont légèrement secoué et aussi fait sourire.

Alors, bon : okay, je ne vais pas attendre le regain mais le saisir gentiment pour lui donner un début de forme proche de celle que j'attends. ;)

Je prends donc des résolutions :
- aller à l'aquagym la semaine prochaine,
- vous parlez de l'étape 3,
- aller, tout de suite, m'acheter un ou deux pantalons de plus (noir ou presque, comme les autres) : histoire de ne plus avoir à réfléchir le matin et avoir toujours un pantalon propre ET repassé sous la main,
- et enfin, repasser la montagne de linge qui s'est formée à l'étage : ça me simplifiera sûrement l'habillage (et celui de mon mari, qui ne dit rien mais n'en pense pas moins).

Et puis, un bon weekend bien mérité à toutes (et à tous).

PS : et je remercie ma moitié qui m'a aidé à insérer ce magnifique tableau :)

Commentaires

  1. J'aime te lire comme ça, j'aime quand tu arrives à "introspecter" sans trop de dégâts, j'aime voir dans tes résolutions (attentats qui tiendront ;) ) une volonté de ne pas laisser pourrir la situation... et je compatis, ô comme je compatis, pour ce linge qui est la plaie de toute bonne ménagère (et bon ménager, parce que mierda hein) qui se respecte... courage !

    RépondreSupprimer
  2. Allons, allons c'est juste décembre et les courts jours qui mettent le moral à zéro, mais faut tenir bon. Au vu de ce que tu sais faire dans les autres domaines, y'a pas de raison que tu n'y arrives pas dans celui-ci. C'est tout simplement impossible j't'dis. Il faut juste que tu y crois toi-même, et si tu te trouvais un dérivatif très très prenant et super sympa (celui sur qui tu vas te précipiter quand tu en auras marre du repassage..) en remplacement de celui de la cuisine ? bon je sais ta moitié ne va peut-être pas être aux anges, mais tant pis pour lui !!
    mf

    RépondreSupprimer
  3. Objectivement, regarde le chemin parcouru depuis le début sur les mensurations, C'est impressionnant ! Peu importe ce que peuvent penser les autres, le plus important c'est toi et t'occuper de toi.
    Je crois que c'est un peu normal en cours de régime qu'il y ait des hauts et des bas, des moments où l'on a plus ou moins la pêche, mais il me semble qu'avec la ténacité que tu montres et le regard objectif que tu te portes à toi-même, tu es à même de te (re)mobiliser et de continuer.
    PS. : j'ai du mal avec le mot attentat que certain(e)s utilisent ...

    RépondreSupprimer
  4. Plume > merci ;) Quand à mon linge, je crois que dès l'année prochaine il va devenir la plaie de ma femme de ménage... Mais je connais des femmes qui adorent ça (enfin au moins une...).

    MF > arf... Ne plus cuisiner, moi ? Pas sûre que ça le fasse. Merci ;)

    Myriam > merci pour ces encouragements. Le terme attentat quant à lui n'est pas à prendre dans son acception première tu t'en doutes. Et il permet de renouveler le langage des régimes qui nous assène de l'objectif par ci, de l'objectif par là. Conclusion on ne diggère plus :)
    Après chacune son ressenti face aux mots : la beauté de la langue est peut être là ;)

    RépondreSupprimer
  5. chouette ! une mention spéciale !avec Plume Vive !
    :o)

    bon, ce n'est pas évident de tenir toutes les semaines, avec le sourire, en étant toujours claire sur ses objectifs....
    bref, tu es humaine :o)))

    le tout est de savoir si l'objectif est de mincir, de perdre du poids, d'être bien dans sa peau ????
    parce qu'en ce qui concerne les mensurations : c'est champion en si peu de temps !

    avec le restant de migraine, je me suis emmêlée les yeux dans le commentaire de mf, et je me suis demandée si c'est sur ta moitié que tu allais te précipiter avec plaisir en lâchant ta pile de repassage, et du coup j'ai bien ri :))))

    plein de courage à toi, et à bientôt
    bises ++

    RépondreSupprimer
  6. Eh je n'ai pas dit qu'il ne fallait plus cuisiner, (du moins je ne l'ai pas pensé), mais trouver "aussi" un autre dérivatif. On a bien dit dès le début qu'il n'y avait pas d'interdictions fermes et définitives, au contraire, il faut juste trouver le bon équilibre, comme dab, quoi!! Et puis je suis d'accord le principal c'est de regarder le chemin parcouru.
    mf

    RépondreSupprimer
  7. Tiss' > oh non ! ce n'est pas facile jour après jour (dit-elle l'estomac plein d'un plat de pâtes à l'ail, à la crème, au fromage et à la charcut'). Dépend de l'humeur :/

    Mais je confirme, je n'ai rien d'extra-terrestre (Ca-Coune téléphone maison...).

    Mon objectif est tout à la fois : mincir, perdre du poids et être bien dans ma peau.

    Quant aux mensurations, je me demande bien comment j'ai pu perdre tout ça... J'ai du me planter dans les premières mesures... Je ne vois que ça !

    Enfin, quant on connaît MF (et qu'on sait que c'est la maman du doudou), on doute que son commentaire puisse avoir un tel sens mais maintenant que tu le dis, ce n'est pas une solution à négliger :o))))

    plein de courage à toi également ;)

    MF > Ah bon ! Ouf, j'peux continuer à cuisiner :o)))

    Quant aux dérivatifs, j'ai de quoi faire quand même : couture, broderie, tricot, blog(sssss), écriture, communauté litteraire (et puis y'a tous les trucs à faire pour financer mon train de vie et ceux liés à l'organisation de cette vie : la mienne et celle du doudou). Ah non, y'a plou place pour plus !
    Et puis le chat ! J'oubliais le chat ! :o))

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés