Etape 3 - Optimisez vos boissons

Un temps fort long s'est écoulé depuis que je vous ai présenté l'étape 2 : il est donc temps que je passe à la suite !

Dans cette nouvelle étape, vous allez apprendre à gérer et donc optimiser vos boissons. Car comme chacun sait, le corps n'a besoin que d'eau ! Il se contrecarre d'absorber des sodas, vins, alcools et autres boissons superflues (Le champagne aussi ? Oui, le champagne aussi. Ah, bon... Mais le vin rouge, c'est bon ça ? Le Saint Emilion ? Non, non, le vin rouge qu'il soit de Bordeaux ou de Saint Julien n'est pas une boisson indispensable !).

Première question : Combien faut-il boire ?
Ce dont vous avez besoin. Ni plus, ni moins (comme pour la nourriture en fait).
Rien ne dit qu'il faille s'astreindre à boire un verre (d'eau, je précise, d'une contenance précise de 20,75 cl) toutes les heures, ni de s'en enfiler chaque jour un litre et demi ou deux litres. Il s'agit bien encore d'une idée reçue des régimes à la mode.
En effet, une étude scientifique a prouvé que boire au-delà de sa soif n'a pas d'intérêt pour la santé. De la même façon, boire un grand verre d'eau quand on a faim, ne calme pas cette faim (faudra bien manger à un moment ou à un autre).

Entendons-nous bien : je ne suis pas en train de dire que vous ne devez pas vous astreindre à boire un litre et demi d'eau par jour si cette contenance est celle qui vous convient. Vous l'aviez compris. Mais bien qu'il faut boire quand on a soif et boire à sa soif. Se laisser guider donc par sa sensation de soif, sauf exceptions (certaine maladie altère cette sensation et les personnes âgées).

Deuxième question : qu'est-ce qu'on boit ?
- De l'eau du robinet ou en bouteille : seule indispensable.

- L'alcool : "il n'y a aucune raison de se mettre à boire même modérément, pour protéger sa santé". Ce n'est pas moi qui le dis mais les écrivains du Livre. L'Inca le dit aussi (Institut National du Cancer).

- Les boissons light : il semble que nous pouvons les boire sans crainte des édulcorants. Je ne sais pas pour vous mais moi j'ai entendu dire (il y a environ 5 ans) que je pouvais les consommer. Puis il y a un ou deux ans, on ne savait plus trop. Et là, on m'affirme que je ne dois pas avoir peur... Alors pourquoi, j'ai peur ?
Sur ce point là quand même, je voudrais vous transmettre un conseil tout bête mais qui m'a aidé à diminuer ma consommation de cola light. J'en buvais beaucoup. Quasiment que ça. J'achetais donc des bouteilles. Quelqu'un est passé par là et m'a conseillée, non pas d'arrêter, mais d'acheter des canettes ! Et bien je vous le donne en mille, j'en bois moins. J'étais capable d'enchaîner plusieurs verres et là je ne sais même plus finir ma canette de 33 cl.

- Les eaux aromatisées et allégées : les étiquettes nutritionnelles devront être votre seul répère. Idem pour les jus "sans sucre ajouté" qui apporte quand même du sucre (bah oui y'en a dedans le fruit, simplement on n'en rajoute pas à la fabrication).

Les règles de l'étape :
- Boire chaque fois qu'on a soif : se rendre compte quand on a la pépite, que notre bouche devient pareille au désert de Gobi et qu'on a l'impression que la peau de notre visage se tend à l'infini (et au-delà !) ;

- Limiter la consommation d'alcool (tous !) aux occasions plaisir : même le champagne ? L'alcool est calorique et sa consommation raisonnable se situe à, toutes boissons alcoolisées confondues, 3 ou 4 verres maxi par semaine.

- Privilégier les boissons sans calories : l'eau ou lire les étiquettes pour déterminer la valeur calorique par verre (1 à 2 calories par verre est une teneur semblable à l'eau... pas plus !).

- Eviter les boissons salées : mauvais, en principe, pour la tension artérielle. Une eau peu salée contient moins de 100 mg de sodium (ou Na) par litre.

- Consommez des boissons chaudes selon vos envies : thé et café sont peu caloriques (s'ils sont bus sans sucre !). Pas le chocolat chaud.

Vous voilà maintenant nanti(e)s de toutes les règles à connaître pour savoir bien boire. Cela tombe bien : noël approche... Bon, bé, à la vôtre, hein !

Ouh, bah dis donc, il était long, ce billet ! Mais c'est que j'ai une sacrée descente :o)))

***

Où trouver les étapes précédentes pour les petits curieux en retard :
Etape 0 - Le régime contre-attaque : pour qui ? pour quoi ?
Etape 1 - Prendre conscience de ses besoins
Etape 2 - Être maître de ce que l'on mange + 5 minutes de gym quotidienne

Commentaires

  1. 1) On imagine pas tout ce qu'il peut y avoir dans des boissons même sans sucre ajouté...

    2) et c'est vrai que l'alcool on pense souvent "occasionnel" alors que c'est tous les jours....mais bon 3 ou 4 verres pendant les fêtes apparemment ça reste raisonnable...

    3) alors l'histoire qu'il faut se "remplir" avec de l'eau pour éviter de 'craquer', c'est contraire à la méthode ?

    4) et si j'ai bien compris ça sert à rien de se donner bonne conscience en buvant pour rester en bonne santé!! :(

    5) T'arrives à suivre encore les étapes 1 et 2 ?

    RépondreSupprimer
  2. malgré tout, un cetain nombre de personnes ne ressentent pas assez la sensation de la déshydratation légère (j'en fais partie), et il est "utile" très régulièrement de boire de façon fractionnée tout au long de la journée quelques gorgées d'eau
    car sinon, très régulièrement notre cerveau se met en système d'économie d'eau : alors il ne fonctionne pas dans une bonne régulation pour notre corps, il se met à faire des stocks d'eau (genre rétention d'eau), ne gère pas notre stress au mieux, etc.....

    pour ce qui est de la gestion par canettes, c'est super si cela réduit ta consommation de coca !
    d'autant plus que le coca a des effets hallucinants sur certaines personnes, comme par exemple d'augmenter le taux de transaminases (mauvais fonctionnement du foie)

    sinon, dans le catalogue des récriminations : le champagne comme toute boisson bulleuse fait gonfler, et comme tout vin blanc favorise les migraines :o)))

    mais, enfin, comme tu le disais : bon futur réveillon, aux tisanes verveine-tilleur-camomille (berk !!!!)
    :))

    RépondreSupprimer
  3. Ano >
    1) Un véritable microcosme !

    2) Occassionnel, voilà. Pas tous les jours (mais c'est valable pour le chapagne aussi ?... Qui a dit tu deviens lourde avec ton champagne ?)

    3) Oui, c'est contraire : parce que 1) si on a faim, on mange et 2) si on n'a pas soif, on ne bois pas !

    4) Bé non, sauf si t'as soif. Donc quand t'as soif, tu bois et tu penses à te donner bonne conscience parce que t'as pensé à boire quand t'avais soif...

    5) Je pense réussir à suivre les étapes précédentes en ne mangeant pas plus que ma faim. Le coup des 5 minutes de gym par jour par contre... Disons que tant que je tiens mes activités gym douce + aquagym chaque semaine, je culpabilise peu (donc depuis cette semaine, le mois de novembre ayant été une parenthèse dans tout cela...).

    Tiss' > C'est pas faux ce que tu dis, comme d'hab'. Mais... même le champagne ?! (okay j'ai compris j'suis lourde, je sors :o))

    RépondreSupprimer
  4. si le champagne te donne beaucoup de joie au coeur, et de légèreté au moral : y a pas photo ! faut en prendre :o)))

    tu t'entendrais bien avec mon cousin, toi !
    car il est champagne, et champagne, et encore....champagne !

    RépondreSupprimer
  5. Tiss'> Ouf ! J'peux continuer alors.
    Aaaaah le champagne... J'en ai toujours dans ma cave et une ou deux bouteilles au frigo.
    Il a raison l'Arpi (c'est ce cousin là, hein ?).
    M'enfin, j'aime bien le vin aussi : rouge ou blanc selon ce qu'on mange...
    Ah et puis l'eau aussi ! Oui, j'aime l'eau... :o)

    RépondreSupprimer
  6. Arpichamp' ! ça lui va bien :o)))
    Il doit avoir les oreilles virtuelles qui sifflent :o)))

    RépondreSupprimer
  7. Je suis d'accord avec Tisseuse, boire à sa soif est valable quand tous nos capteurs fonctionnent correctement, ce qui est loin d'être le cas pour des personnes comme nous, qui avons déréglé la plupart de nos capteurs à force de restriction et/ou excès... mais boire dès que l'on peut, oui !

    et toi, comment tu vas sinon ?

    RépondreSupprimer
  8. Guiliabella > ce n'est pas faux. Je sens bien que je ne bois pas assez et pas quand il faut. Et plus souvent du thé ou du café, ou du cola light, que de l'eau.
    Il faut vraiment que je tienne un compte pour le debrief.
    Et s'astreindre à boire régulièrement permet de retrouver ses sensations (surtout quand on décide de les écouter).

    Si je vais bien ? Mieux qu'il y a quelques jours en tout cas ! Le changement de rythme au boulot m'a libérée physiquement et moralement.

    Et puis je suis presque en vacances : encore une petite semaine ! Et encore deux petites semaines et ce sera Martine en Chine :o))))
    Alors, oui, ça va bien, merci.
    And you ?
    Je n'ai pas zoublié le MP que je voulais te faire. Il prend son temps (et tous les préparatifs de noël me prennent MON temps :)


    et toi, comment tu vas sinon ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés