Pfiou.. pas bien facile hein...

Voilà une petite semaine maintenant que Martine est lancée. Elle lit, note, blogue, bouge, intègre, s'interroge et nous en rend compte.

Elle lit : bah, ça vous le savez, il s'agit du Livre !

Elle note : deux petits carnets dans le sac à main : un pour l'écriture et l'autre pour le régime.

Elle blogue : oui, oui, c'est là !

Elle bouge : ouaaaaaiiiiiiiiisssss ! Je sais bien que la méthode nécessite de la progressivité et qu'il n'est pas conseillé de griller des étapes mais j'avais commencé avant alors ce serait dommage de s'arrêter, non ? Donc tous les mardi midi, c'est gym en vue de mettre en harmonie les chaînes musculaires et tous les vendredis soirs, c'est aquaboxing pour se libérer des tensions de la semaine. Et je vais vous dire, je dormais déjà bien avant, mais là c'est pire ! Demandez don' à Boulou.

Elle intègre : j'ai bien saisi le but de l'étape 1 et je pense pouvoir dire dès à présent quel est mon rythme alimentaire.
La semaine : impossible de me passer du petit déjeuner déjà, il se tient à la maison (si j'ai le temps) ou au boulot (si je n'ai pas si faim que ça en me levant ou pas le temps !).
Je prends aussi fréquemment un carré de chocolat (serait-ce mon aliment équilibre ?) ou une pomme (si j'en ai une bonne sous la main) avec un café ou un thé vers 10/11H (selon l'heure à laquelle j'ai petit-déjeuné).
Le déjeuner se tient alors vers 12h30/13h et le diner vers 20h30/21H. L'encas de l'après-midi est rare et fonction de si j'ai suffisamment mangé le midi ou pas.
Conclusion, en semaine : 5 repas par jour.
Le weekend, par contre, il n'y a que 3 repas. Parce que je me lève plus tard, dois cuisiner et prend mon temps. Par contre, vous y trouverez encore du chocolat (en pensée ou dans l'assiette). Ces 3 repas sont d'ailleurs bien plus complets que ceux de la semaine.

Bon bé du coup, je crois bien que le chocolat est mon aliment équilibre. Du coup, comme j'ai bien conscience que c'est calorique et que le Livre conseille, non pas de le proscrire mais de le limiter, il conviendra pour moi de m'en tenir à une consommation réduite à un carré par jour.
Ouf ! Jusque là, je m'en sors bien. A-t-on rêvé peine plus douce ? ;)

Elle s'interroge enfin : vais-je réussir à quelque chose ? Pourquoi n'arrive-je plus à m'habiller ? Pourquoi j'ai l'impression que la balance me regarde de travers ? Pourquoi ne suis-je pas un garçon ? C'est à moi tout ça ? Quand est-ce qu'on arrive ? Combien de M&M's pour un carré de chocolat noir ? Pououourrrqqqquuuoooiiiii mmmmmmmmmmmooooooooooooooooiiiiiiiiiiiiiiiii ?

Bon allez, faut que j'aille faire à manger à mes poilus.

Commentaires

  1. que d'interrogations partagées... pppfff...

    RépondreSupprimer
  2. Bon dommage que tu ne sois pas près de moi, car des pommes ici on en a à plus savoir qu'en faire, même au détour d'un chemin, le temps d'une petite ballade dans le quartier, elles vous tombent dessus. Et en plus, on ne peut pas pester après car elles sont délicieuses. Du coup, tartes aux pommes, gâteaux aux pommes, boudin aux pommes, gelée de pommes, j'en passe et des meilleurs. Le pire c'est que je viens de lire (tjs dans ces livres "comment rester et blablabla et blablabla" que mangez une pomme avant chaque repas était très bénéfique pour tout régime entrepris et ma foi pour une fois cela a l'air très vrai !!! Allez, c'est promis à Noël je vous apporte de la gelée. Heureusement que c'est le temps des vendanges.... cela change un peu !
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Bie > Pourquoi pas une pomme avant chaque repas, si on en a envie et qu'aime ça.
    Je ne suis pas fan des pommes natures sauf celles que nous ont gentiment donné nos voisins y'a deux semaines. Il n'en reste plus que trois et elles me manquent déjà !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés