Dis, Maman, à quoi tu penses ? - #28

- Boubou, comparateur de texture, a testé pour vous. Aujourd'hui, la biscotte et le pain de mie.
Résultats du test : concluant d'avis de Boubou car 
1) une biscotte fait un véhicule à pain de mie acceptable (moultitâche)
2) une biscotte en plusieurs morceaux fait une flotte automobile (produit économique)
3) et enfin une biscotte et une tranche de mie qui rencontrent Boubou, ça fait aussi beaucoup de miettes à ramasser... (aspect négatif du produit à cacher aux consommateurs)
Biscottes et pain de mie carrouf, élus produit de l'année à Boubouland.

- Les enfants, c'est magnifique, ils grandissent chaque jour, un peu plus. Ils découvrent à chaque instant de nouvelles choses. Comme jouer au sable, regarder Sam le Pompier, dire non, refuser les repas, faire caca dans le bain... Quand à moi, je me perfectionne dans l'art... ménager !

- Son royaume contre un Babybel ou une crème au chocolat.

- Boubou sait s'essuyer la bouche la langue tout seul.

- Le matin, Boubou, n'est pas compliqué : il veut le jus d'orange/la tartine beurrée/le yaourt de maman, les céréales/les gâteaux/le pain au lait de papa et quand même un chocolat pour arroser tout ça. Cela fonctionne à tous les repas : le meilleur moyen de manger moins et de perdre du poids : manger avec Boubou !

- Et surtout, ne lui préparer pas de plat exprès... Il ne le mangerait pas ! 19 mois et déjà l'esprit de contradiction de son père en pleine action.

- "Queue-Queue !" Hein ? "Quieu-Quieu !" Kékidi le nain ? "Coua-Coua!" Ah, d'accord... (Non, le Boubou n'a pas envie de faire caca. Il se cache et vous fait coucou, voyons !)

- Boubou n'a pas envie. Alors, il patauge joyeusement dans son assiette comme un cochon se répandrait dans la boue, ses petits cris de souris en pleine mue qui viennent du fond de la gorge mettent mes nerfs en alerte "Va me falloir une cigarette si ça continue"... Boubou n'a pas envie, il est fatigué, énervé, en colère parce que je lui ai repris une de ses nombreuses voitures pour l'emmener manger... Boubou n'a pas envie parce qu'il n'a pas envie. Si ça continue, moi non plus... Je tourne la tête. L’ignore 5 minutes. Me retient d'aller cloper. 
Et boubou s'enfile son assiette à une vitesse hallucinante, de peur peut être qu'on ne la lui vole... Je crois que j'ai gagné la bataille... Comment j'ai fait ? J'sais pas... ça va donc être difficile de le refaire...

- Mon royaume contre une grasse mat'.

- Ce soir, Boubou ne veut pas rentrer. Il ne veut pas lâcher sa voiture. Il ne veut pas venir avec toi, sa mère, qui l'a porté au péril de son dos pendant presque 9 mois, qui a souffert la maternité et les auxiliaires de puéril-culture qu'en savent plus que toi mais qui ne comptent pas te le dire, qui a souffert le martyre devant son mal-être de bébé surtout quand il ne savait même pas pourquoi il pleurait. Il ne veut pas. Il reste accroché à la nounou, te repoussant de la main quand tu t'approches pour le prendre et il pleure toutes les larmes que son corps produira l'an prochain (une avance sur grosse colère). Et là, t'as, quand même, juste l'impression d'enlever l'enfant d'une autre alors que tu voudrais juste rentrer chez toi avec la chair de ta chair, la prunelle de tes yeux, le coeur de ta vie, Ton enfant, quoi... (et au passage tu verserais bien à ton tour quelques larmes de rage devant tant d'ingratitude).

- Le Boubou dico prend de l'ampleur. Il avait débuté avec chat (qui est maintenant toute bête à poils de la création), maman et papa. Voici venu également "foif", "ceussure" (pour tout ce qui se met aux pieds pour sortir), "to" pour tout ce qui ressemble à un véhicule et pour les gâteaux, "'voir" pour quand on part (avec le geste de la main, c'est plus parlant), "mam-mam" pour tout ce qui se mange. Et le mot le plus précisément acquis et le moins ragoûtant : "caca". Pas d'erreur de prononciation sur celui-là !

- Boubou et l'apprentissage du pot. Pour l'instant, ils s'apprivoisent. Et le pot semble faire un très bon véhicule et un très beau chapeau. J'crois qu'on a marqué un mauvais point sur ce coup-là... La suite au prochain numéro !

Commentaires

  1. Pauvre Maman qui découvre les joies de son "bébé" qui grandit ! Bienvenue au club et ce n'est pas fini. En tout cas savoures tout de même ces bons moments même s'ils sont fatiguants et parfois frustrants, le temps passe si vite..... Foi de Maman de 4 "grands", on aimerait bien parfois revenir en arrière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savoure, je savoure :) Mais ça passe vraiment trop vite.

      Supprimer
  2. C'est très poétique cette narration des exploits de Boubou qui grandit vite. Il y a des moments de grand bonheur qui effacent les petites tensions, le Boubou exigeant et le Boubou adorable.
    Bizoux
    Tilou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Double face comme chacun de nous, dès tout petit !!! Bisous.

      Supprimer
  3. voir un enfant grandir, n'est pas toujours facile ni reposant pour la maman (voir le papa au jour d'aujourd'hui), il faut juste garder son calme et se dire qu'un jour il prendra vraiment son envol, et qu'en attendant il faut profiter au maximum des bons moments, y compris lorsqu'il y a parmi ces moments, des périodes que l'on préférerait ne pas connaître.
    Finalement, un enfant, c'est comme un adulte (ou un animal): on a beau le cajoler, le chouchouter, il trouve toujours que l'herbe est plus verte chez le voisin! Déjà à leur âge, alors imaginez en grandissant!
    Mais bon cela fait partie de la vie (on est tous pareils), alors ne nous démoralisons pas, et profitons un max.
    mf

    RépondreSupprimer
  4. Pas reposant, non. Pas toujours facile non plus. Mais tellement bon. LA vraie vie quoi :)

    RépondreSupprimer
  5. Je me marre, je me marre, je me marre. Ca m'evite - moi aussi - de me rallumer une clope ;)) Ouais ouais ouais, ce sont les bons moments. Mon oeil, oui. On dit ca juste pour cacher aux autres futurs parents ce que l'on nous a cache !! Que ca passe vite, oui. Qu'il ne reste que les bons souvenirs, oui. Sinon, l'humanite ne serait deja plus la depuis longtemps ! Moi je te dis juste 4 mots : Bon courage, ca passera. Et nos nerfs, avec.

    RépondreSupprimer
  6. toujours vrai que nos plus merveilleux moments nous les vivons avec nos enfants, et nos pires aussi
    plein de bises pour toi :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés