S comme silence et T comme traîtrise

Les deux derniers publiés de Sue Grafton, l'auteur de l'abécédaire du crime.

J'ai lu S comme silence au temps où il faisait encore beau sous nos lattitudes, il y a fort fort fort longtemps, le mois dernier... Je n'avais  pas lu de Sue Grafton depuis plusieurs années et ce retour en arrière m'a beaucoup plu.

Du coup, j'ai enchaîné sur le suivant, T comme traîtrise, et ça fait le moins. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. J'ai même trouvé le début illisible. Impossible à suivre. Peut être manquais-je de concentration...? M'enfin, maintenant ça va mieux. Après presque 200 pages, j'ai réussi à m'approprier l'histoire. 

Une bonne parenthèse dans des lectures parfois plus prises de tête.

Commentaires

  1. Rholala tu lis des livres trop compliqués toi ;-)

    Les Sport-Auto de Steph sont super ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'adore Sue Grafton et son héroïne qui ne manque pas de caractère (et qui court tous les matins, si je me souviens bien, faudrait que j'en prenne de la graine ^^)

    RépondreSupprimer
  3. Lol :)
    niveau auto je me tape déjà auto-moto, direct auto, turbo, l'émission anglaise déjantée sur les...autos et les grand prix de F1. On peut peut être dire que j'ai fait ma part, non ?

    RépondreSupprimer
  4. Voui bah c'est facile de courir sur le papier aussi ! Moi aussi quand je serais grande je courirais tous les matins :0)
    En attendant je lis Kinsey Milhonne, ça me déculpabilise :)

    RépondreSupprimer
  5. Bah moi le matin je dors.... alors je m'en vais courir l'après-midi ! et bienvenue dans le monde masculin des auto-moto, turbo et compagnie (ah ah j'ai le même à la maison mais peut-être moins accro heureusement !).
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Oui enfin tu cours quoi.........

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés