Thuriféraire

Mais qu'est-ce donc que ce mot ?! Sans en connaître le sens, à première vue, j'étais tentée de le rattacher au champ lexical de la terre. En effet, sans aucune raison, mon esprit dérangé le rattachait à tourbière… J'aurais sûrement dû le faire taire (terre… oui, je sais j'ai bouffé un clown) !

Eh bé oui, parce que dans la liturgie catholique, un thuriféraire est un clerc chargé de l'encensoir au cours des cérémonies solennelles.

Bien, bien, bien… Je ne suis pas prête de pouvoir m'en resservir de celui-là…

Mais heureusement thuriféraire a un autre sens ! Un thuriféraire est en effet une personne qui chante, sans mesure, la louange de quelqu'un ou de quelque chose. Dans un sens plus commun, un thuriféraire est un flatteur.

Et que n'avais-je pas découvert là ?! Au détour de la page afférente à ce mot dans le dictionnaire des synonymes : une source inespérée et quasiment inépuisable de mots comptent triple que je m'empresserais de jeter à la figure du prochain qui se paiera la mienne !

Et ces synonymes forts sympathiques les voici :
- Adulateur (sur l'existence lexicale duquel je n'aurais pas parié) ;
- Encenseur (chargé de l'encensoir donc … la langue française est magnifique…) ;
- Flagorneur (ce mot a le don de me faire sourire) ;
- Laudateur (dérivé du verbe louer) ;
- Panégyriste (terriblement ancien donc terriblement irrésistible !) ;
- Dithyrambiste (que mon dictionnaire en ligne se refuse à valider…).


Noter, en outre, qu'à partir de maintenant, je n'accepterai plus que des compliments…

Faites en bon usage ;-)

Commentaires

Articles les plus consultés