Dans la famille feignasse...

... je voudrais Cacoune... Je vous copie-colle ce que je viens de mettre en ligne sur Nulla Dies Sine Linea... Oh hé, ça va, hein, il est tard (déjà 22h30 !) et je suis fatiguée !

***
*

Vous avez tous pleuré leur départ à l'annonce de la fin de la version 3.

Vous allez de nouveau pleurer, mais de bonheur, pour le retour de la version 4 !

Les impromptus sont de nouveau là : :o)


P.S. : J'ai toujours des lectures à étaler... ça viendra...

Commentaires

  1. je me suis laissée prendre, car j'ai crû que c'était un billet sur les feignasses
    ça m'intéressait puisque je suis une grande dilettante (enfin grande, c'est manière de parler parce que je suis toute petite en taille)
    et paf, je tombe de ma chaise (pour de faux rassure toi) et je ris :o)

    RépondreSupprimer
  2. Et bé non et pourtant je pourrais en parler : je suis partisane du moindre effort !
    J'ai quand même du mal à croire que tu sois dilettante avec tous le travail fourni dans les coulisses des Impromptus ;o)
    Contente de t'avoir fait rire !

    RépondreSupprimer
  3. ah ah !!
    parles en avec L'arpenteur, c'est un trait de famille l'inclinaison à la rêverie et à la dilettance :o)

    mais je sais donner un coup de collier lorsque c'est nécessaire, et que je suis très motivée
    dans ces cas là je suis une locomotive endurante et à toute épreuve
    et puis c'est un mal pour un bien le fait qu'en ce moment j'ai moins d'activité à mon cabinet permet que je sois très disponible aux Impromptus

    RépondreSupprimer
  4. J'connais ça aussi.
    Et la rêverie, j'adore :)

    RépondreSupprimer
  5. Dans la famille feignasse !
    bouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
    tu vois quand je te lis je me marre et c'est bon.
    dommage que je ne puisse m'abonner autrement que par le coeur !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés