Dis, Maman, à quoi tu penses ? - #19

- Bah il est où ? Je l'avais pourtant posé là !


- Être parents, c'est réapprendre la vie à travers les yeux de l'enfant (et, accessoirement, ses bleus !.. mais non il n'a pas de bleus, repose ce téléphone tout de suite ! Les services sociaux sont fermés à cette heure...)


- 5h50, le réveil a sonné, allez debout. Ouais, ouais, j'y vais. Comme ça j'aurais le temps de faire quelques mouvements avant de petit déjeuner tranquillement devant l'ordi en bouquinant, ensuite j'aurais une 30 minutes pour me préparer, le pied... Ouais, j'y vais, j't'ai dit ! Ah ouais, cool, c'est parti, j'y vais... tout de suite... Chéri, pourquoi, il est déjà 6h30 ?!


- Ce que Boubou veut, Boubou l'obtient. (Evangile selon Boubou, 7 mois, 24 jours)


- Aujourd'hui Boubou veut les petites fioles de sérum physiologique. Mais maman ne veut pas. Alors Boubou pleure comme si la terre entière allait y passer. Grosses larmes et petites lèvres qui se ourlent d'une tristesse intense. Tu seras comédien, mon fils !


- Quand Boubou est couché, Maman peut enfin aller pisser ! (désolée, c'est peu joliment dit mais tellement vrai !)


- Maman a faim. Ouiiiiiiiiiiiinnnnnn... Pardon, je reformule : Boubou a faim.


- 22h45, bon allez, je vais me coucher. Comme ça je lis un quart d'heure et ensuite, coucouche-panier-papate-en-rond, on met la viande dans le torchon et on en parle plus jusqu'à demain... Ah tiens, avant, je vais ramener les assiettes dans la cuisine, puis les mettre dans le lave-vaisselle comme le reste des ustensiles qui traînent d'ailleurs. Oh allez, j'enchaîne sur la vaisselle des biberons, ça sera fait, et je passe un coup sur les plans de travail et les plaques. Bah, n'a plus de femme de ménage, alors il faut bien le faire à un moment ou un autre... Ah mais oui tant que j'y pense, j'allais oublié le déjeuner et le goûter de Boubou : qu'est-ce que je vais pouvoir lui faire... Tiens allez je lance une compote, pomme-poire, il adore, ça prend deux secondes d'éplucher des fruits. Et puis le temps que ça se fasse, je vais aller m'occuper du linge dans le garage. On récupère ce qui est sec et on en lance une autre... pas trop fort... ha ha ha, j'ai trop d'humour à c't'heure, môa... N'a pas fini, ma compote... tant pis je monte me préparer, je redescendrai. Je vais trier le linge et ranger celui qui n'a pas besoin d'être repasser. Et tiens, d'ailleurs, qu'est-ce que je vais mettre demain ? Tiens, ça et ça... je vais les repasser quand même, ça fera pas raccord banque privée sinon. Et Boubou, qu'est-ce qu'il met ? J'ai rien préparé ! Horreur, enfer et damnation pour la mauvaise mère que je suis. Doudou, va ronchonner... Pas grave j'serais pas là... Bon allez, ça ne me prendra que 30 secondes... J'entre sans bruits... Voilà, ça, c'est bien. Allons voir où en sont les fruits. Parfait ! Mais c'est trop chaud, je ne peux pas les mettre dans le frigo tout de suite. "Doudou, je pose le tupperware de compote près du frigo. Tu le mettras dedans avant d'aller te coucher ? ........ Hum hum !" Cela doit vouloir dire oui. Je vais nettoyer le babicouc, ça sera fait. Je note les repas dans le carnet pour la nounou. Je prépare tout au même endroit que d'habitude dans le frigo pour que l'homme n'ai pas à chercher. Un bisou en passant. Je vais me changer et me laver les dents... Ou pas, en fait, j'suis trop crevée. Quoi ? 23h36, rien que ça ! Je vais lire trois lig..........RRRrrrrrRRRrrrrrRRRRrrrrrrron (non en fait je ne ronfle mais si je ne mets rien derrière vous risquez de ne pas comprendre que je me suis endormie avant d'avoir ouvert le livre, hein...)


- Le lendemain matin, en direct de la cuisine... "ha, la compote... toujours à côté du frigo..."


- Maman va s'asseoir deux seconde maintenant,elle n'en peut p... Ouuuuuuuiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnn !!!! Pardon, je reformule : Boubou va se lever.


- Halala ! Boubou grandit et nous aussi !

Commentaires

  1. hé hé... la 1ère, j'adooore !!!
    Et, donc, l'éducation d'un enfant, ça passe aussi par la (ré)éducation de son père... Ha ha. Je te recommande plutôt, dans pareilles circonstances, le petit-pot-spécial-mère-indigne... (j'ai testé : on y survit très bien) (et le bébé aussi ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Il faut m'éduquer aussi ! Tout n'est pas automatique. Par contre le recours au petit pot, ça va :)
    Le lien a vite été fait : mon boss n'apprécie pas plus que ça que je vienne travailler avec mon babicouc.

    RépondreSupprimer
  3. Courage plus que 17 ans et 4 mois avant la majorité ! Ah le petit menton qui tremble quand bébé va pleurer, c'est à croquer, on les laisserait presque pleurer pour admirer ! Alors ensuite il va y avoir les délices du mot NON et les merveilles des POURQUOI QUE, COMMENT QUE, joie et bonheur de voir leur intellect se développer à ces petits !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore, c'est tellement vrai, mais en plus tu as vraiment le coup pour le raconter !!!

    quant aux petits pots, de temps en temps cela ne leur fait jamais de mal, et même il y a des fois, où cela leur permet de découvrir des choses que l'on ne ferait jamais.

    on attends la suite !! et surtout on est encore impatient de le voir, ce monsieur! !

    RépondreSupprimer
  5. C'est tout ce qui reste ! On ne va pas s'ennuyer :)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'avais pas eu le temps avant de voir ce petit ange de me pencher sur les commentaires de sa Maman.... mais c'est tellement cela ! Et ce n'est pas fini, tu en as pris pour toute la vie ma cocotte (oublies même la majorité !). Mais ton petit boubou est tellement beau et souriant, bref il est à croquer je l'avoue j'ai craqué !!! Alors profitez-en bien et gros bisous encore !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés