Toxique

Un accident, un dérivé de l'opium pour soigner la douleur, une désintoxication qui s'impose et un journal qui s'écrit. Au sein duquel, elle s'épie car elle est une bête qui épie une autre bête, au fond d'elle.

Ou comment rester en surface du mal, en effleurant légèrement du doigt un petit rien de folie.


Françoise Sagan, Toxique. Le livre de poche, décembre 2010.

Commentaires

  1. Je sais pas si c'est grave, mais ça ne me fait pas trop envie...
    Tu en as pensé quoi ?

    RépondreSupprimer
  2. Vachement grave ! Houho, c'te honte ! :)

    Non franchement ce n'était pas le livre de l'année : mais ça se lit en trois quart d'heure alors ce n'est pas vraiment perdu.
    ça m'a paru vrai mais pas très utile.
    Et les illustrations ne m'ont pas interpellées pour deux sous.

    Il y a sûrement mieux à lire d'elle, à commencer par son Bonjour Tristesse.
    Et je sais maintenant qu'elle a beaucoup écrit pour le théâtre. A découvrir peut être.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés