Marathon cinéma décembre

Pasqu'y a eu un temps où que j'ai eu pû acheter des places de ciné pas cher (pleins...)
Que depuis le temps que je les avais en poche, nous n'avions pas eu le temps d'en faire usage
Et que la fin du temps imparti pour en jouir (puisque toutes les bonnes choses ont une fin) fût presque venue puisque ce sera en cette fin d'année, qui prend fin demain, que mes places expirent (inspire...)
Nous avons enchaîné depuis le début de décembre et jusqu'à ce soir plus d'une séance, plus d'une image (25 à la seconde), quelques rires, pas mal de larmes et plus d'une émotion (bien plus) car ne déborde pas qui veut mais moi je sais faire...

Si vous m'avez bien suivi (pas toujours simple à cette heure tardive... mon esprit s'embrouille, mes mots s'emballent et j'vous les déballe à plus de 50 à la seconde... respire... souffle !), vous comprendrez donc aisément ce qui suivra...

Dans l'ordre de visionnage, titre et ressenti :

Le transporteur 3 : une envie toute personnelle, j'suis fan de l'acteur... me demandez pas pourquoi, je n'y répondrai pas :p

L'échange : un jeu d'acteur magnifique et une mise en scène à couper le souffle. Je me suis retenue de hurler tant j'avais mal. Mais pas de pleurer. Je me suis trouvée projeter dans le film. Clint Eastwood a un putain de talent (désolée, pas d'aut' mot).

Le prix de la loyauté : un bon film du genre et Edward Norton toujours aussi be... heu, bon ! Pas mieux cependant que dans Le voile des illusions.

Burn after reading : heu... allumé et critique. Les frères Coen, peut être ?
Mais quelle leçon en tirer ?
Ne pas le refaire !
Mais qu'avons-nous fait...

Largo Winch : pas lu les BD. Pas mauvais. Mais ça ne casse pas trois pattes à un canard (même laqué)...

Madagascar 2 : que du bonheur. Et je ne dis pas ça uniquement parce que j'ai 10 ans (je sais que c'est pas vrai mais j'ai 10 ans... si tu me crois, hey, t'vas voir ta gueule à la récré !)

Australia : ne vous en passez pas (ainsi que d'un bon paquet de mouchoirs en y allant pour celles qu'ont un coeur fondant-nian-nian et qui pleurent devant la petite maison dans la prairie). Des plans magnifiques, un beau conte, de l'amour (et Hugh Jackman sans son costume de X-Men... miam... c'est moi qui ai dit ça ?). Et des paquets de larmes (qui ont fait dire à ma moitié t'es sûre que t'as aimé, t'as pleuré tout le film...). On ne se refait pas (surtout quand on n'a pas envie).


La lumière revient déjà
Et le film est terminé
lalala la la
lalala la la


Mais c'était bien, c'était chouette... :)
Y'a plus qu'à recommencer !

Commentaires

  1. Australia... deux films pour le prix d'un en plusse, ouaiche - quand tu crois que c'est fini, ça recommence!

    public foncièrement couillu, merci de s'abstenir de ricaner... vous allez me faire regretter d'être des vôtres (ah bah oui, nan, ça c'est déjà fait) ; vous allez donc dans la salle d'à-côté vous curer le nez sur, euh... le Che ?

    RépondreSupprimer
  2. Et y'avait de quoi manger ? :p

    Bon, quoi, t'as pas aimé, Australia ?

    RépondreSupprimer
  3. Moi je ne vois plus guère que des films "tous publics à partir de 6 ans" (ouaich': précoce ;o) donc j'ai vu que Madagascar et... c'est tout. "Out of Australia" me fait pas envie (j'ai pas de coeur) par contre je VEUX voir "Burn after truc", ne serait-ce que pour... what else, hein?
    Et si tu as moins de 10 ans (ou à peine plus) je te recommande "Igor" (sombre et fendard) et "Mia et le Migou" - écolo-intello, deux "T" dans Télérama, tu vôa, quoi!

    RépondreSupprimer
  4. Généralement, le temps de se réveiller et le film que nous voulons voir est déjà sorti du box office !!!
    Bon, grâce aux vacances j'ai quand même pu apercevoir Madagascar 2 et "Burn after truc", nous sommes des inconditionnels des frères Cohen et de leurs films qui brutalement basculent dans un autre monde ... "what else" y joue remarquablement bien ... Je n'ai pas eu envie de voir "Australia" qui m'a semblé, à la bande annonce du film, une pâle recopie de "Out of Africa" avec la guerre en plus ...

    RépondreSupprimer
  5. Poupoune > T'as pas de coeur! On aura tout entendu.
    Burn after... est très bon et What else aussi. Brad Pitt est pas mal non plus.
    Pour la suite des films, j'avais prévu Les ailes pourpres. Il va quand même falloir que je travaille le môsieu qui dit que maintenant que je n'ai plus de tickets à prix réduit, ça le gonfle de payer le prix fort pour voir un film.
    Je suis à moitié d'accord quand même ! J'adore le cinéma !
    Enfin, bon...

    Myriam > Me souvient plus d'Out of Africa (que je n'ai d'ailleurs peut être pas vu en y réfléchisant...).
    J'ai trouvé Australia visuellement beau. Il y a des paysages de l'outback qui sont magnifiquement filmés.
    Je ne suis peut être pas suffisament objective : un film qui me transporte au-delà des larmes est bon à mes yeux (brouillés ;p).

    RépondreSupprimer
  6. et bien voilà qu'en venant remercier pour l'extrème gentillisse du passage je prends une leçon de cinéma (j'avoue que j'ai décroché depuis longtemps) - bonne année à vous

    RépondreSupprimer
  7. Oui, alors "les ailes pourpres", comment dire... ben à mon avis, tu vas pleurer ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Brigetoun > Merci :)

    Poupoune > J'en suis sûre. Déjà qu'à la bande annonce, j'en avais le cœur qui s'envolait !

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour les infos, je suis justement en manque de ciné ces derniers temps...

    Et... bonne année ma belle...

    RépondreSupprimer
  10. Yes ! You too, ma Plume. Que le vent du bonheur te porte , légère :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés