Dis, maman, à quoi tu penses ? - # 29

- Les chaussettes se perdent facilement entre le panier à linge sale et le panier à repasser. La machine à laver s'en nourrit sûrement. Et c'est encore plus vrai pour les chaussettes d'enfant. Un peu plus d'un an et demi et déjà 6 chaussettes orphelines. Et même pas de quoi en tricoter une paire plus grande !

- Le bain du boubou se déroule en plusieurs étapes : un peu de sel de bain parfumé, un gommage avec tous les accessoires à portée de mains, shampoing coupe brushing lavage de dents avec la brosse à maman, et divers animaux pour colorer la surface de l'eau... si au moins l'eau restait dans la baignoire ! 

- Boubou, psycheaupathe ne rêve que d'une chose : "l'ô" et prendre son bain !

- Boubou a trouvé un nouveau surnom en même temps que vient l'apprentissage du langage : "Deuxième syllabe". Une exemple ?  To pour auto ou moto, ture pour voiture, ti pour parti, si pour assis et seoir pour s'asseoir, colat pour chocolat, ci ou ki pour merci. Sans oublier chouche (mouche), tateur (tracteur), bombé (tombé), têtête (tête), caquete (pour la têtête), cher (marcher), sa quique (bah ça pique, voyons), cotte (j'sais même plus), che (on cherche encore...).

- Et avec l'apprentissage du langage pour les petits, il y a l'apprentissage du non-langage pour les parents. 
Règle n° 1 ne jamais prononcer le mot qui va bousculer le fragile équilibre d'une journée tranquille. 
Exemple : poussette quand vous ne comptiez pas sortir mais le mettre à la sieste ou pain quand c'est presque l'heure de manger, que le repas n'est pas prêt et que du pain, vous n'en n'avez plus...
Donc ne prononcez pas le mot, épelez-le !!!

Règle n°2 : un enfant à cet âge, répète tout ce que vous dites. Si on m'avait dit qu'à mon âge, je me mettrais à jurer en lançant," Zut" et "bon sang de bois", je ne l'aurais jamais cru...

- On confirme que Boubou, les vacances avec papa et maman, ça lui fait pousser les dents.

- Retour chez la nounou après les vacances. Lundi, 7h15 : "Boubou, réveille-toi". Mardi, 7h20 : "Boubou, réveille-toi". Mercredi, 7h30 : "Boubou, réveille-toi". Jeudi, 7h15 : "Boubou, réveille-toi". Vendredi, 7h20 : "Boubou, réveille-toi". Samedi, 7h : "......... MAMAN ?!" Il y a vraiment un truc qui m'échappe...

- Boubou est parfois tellement fatigué qu'il baille en dormant.

- Appelez-le "Monsieur miettes" : "J'fais des bouts, des petits bouts, tout plein de petits bouts..."

- Note pour plus tard pour les prochains voyages en voiture : se laisser pousser les bras... Récupérer tout ce qui tombe par terre derrière son siège est parfois acrobatique !

- Boubou est entré en récession alimentaire et a adopté la knacki attitude... Humpf...

- Courrier reçu de la mairie : il faut inscrire Boubou à l'école pour la rentrée prochaine... Une petite déprime passe...Double humpf...

Commentaires

  1. ah, cela nous manquait, je rigole toute seule. C'est trop vrai ! Ah non pas déjà l'école, et pourtant il y en déjà deux qui y sont...j'veux pas que les années avancent! Na!!
    mf

    RépondreSupprimer
  2. Ah les chaussettes orphelines !!! Je te rassure même à 16 ans ça continue.... chercher l'erreur ! Et je suis d'accord avec ma p'tite soeur, trop tôt pour penser à l'école... et pourtant... Bah tout ça c'est que du bonheur dans la vie alors profitez-en bien !

    RépondreSupprimer
  3. ça faisait trop longtemps que je n'étais pas venue lire les exploits de Boubou, et j'avais bien tort car c'est toujours autant plein d'humour et de tendresse : t'as pensé à recycler ces pensées en One woman show ? :o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va juste me manquer le talent de Florence Foresti :)
      Je compile quand même, juste parce que c'est amusant d'en faire la compil.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés