Quelques lectures plus loin

 Voilà un long temps que je n'ai pas pris le temps de dire ce que mes yeux ont parcouru. Alors, je me rattrape, d'un seul coup d'un seul.

Personne de Gwenaëlle Aubry : un dictionnaire très personnel, recueil de mot ou de nom sans lien les uns avec les autres et pourtant... Un père qui porte un masque pour ne pas voir. Un magnifique esprit gâché. Un livre très personnel qui m'a beaucoup touché.
"(...) un homme tu sais n'a pas peur d'avoir des enfants, il a peur de perdre ses enfants (...)."

La harpe d'herbes de Truman Capote : un magnifique livre également. Beau, doux, poétique. Paru en 1952, ce livre semble pourtant tellement actuel. Truman Capote dans toute sa splendeur.

"Le vent se leva par surprise, détacha les feuilles, sépara les nuages nocturnes ; libérée, la lumière des étoiles ruissela en cascades : notre bougie, comme si la faille incandescente du ciel ponctué d'étoiles l'intimidait, culbuta, et nous pûmes voir, dégagée de ses voiles u-dessus de nos têtes, une lune d'hiver attardée et lointaine (...)."

Ru de Kim Thuy : de l'arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam au Québec, Kim Thuy évoque ses souvenirs, ses racines, ses "déracines", l'autisme de son fils. Une plume acérée, maîtrisée, qui remet les idées en place.

"Un dicton vietnamien dit : Seuls ceux qui ont des cheveux longs ont peur, car personne ne peut tirer les cheveux de celui qui n'en a pas. Alors j'essaie le plus possible de n'acquérir que des choses qui ne dépassent pas les limites de mon corps."

Les heures souterraines de Delphine de Vigan : harcèlement moral, manipulation amoureuse, la ville et son mouvement perpétuel, l'étouffement d'un monde qui fuit entre deux trains/RER/métros, l'isolement des êtres au sein d'une société pourtant "omni-connectée". Une vie dédiée à... quoi ? Un bel écrit, fort, véridique. Malheureusement, le monde est comme ça. Apprenons à se recentrer, à prendre de la hauteur, à remettre les choses à leur place, à retrouver le goût de ce qui est important.
"Elle a dû glisser par mégarde dans une autre réalité. Une réalité qu'elle ne peut comprendre, assimiler, une réalité dont elle ne peut saisir la vérité."

De très belles lectures que je vous conseille pêle-mêle et toutes autant qu'elles sont !

Commentaires

  1. Bon ben je rajoute à ma liste de lecture...J'adoooorrree avoir des listes de lecture quand je vais à la bibliothèque avec mon grand grand sac pour les mettre dedans !!
    Merci du partage Prisca, j'ai pris note et que lis-tu donc en ce moment dis-donc ???
    Par ici nous sommes dans l'univers de Jean Teulé, Villon pour moi et Verlaine pour Daddy, on adore !

    RépondreSupprimer
  2. Aaaaahhhh les grands sacs et les bibliothèques, mes deux passions dans la vie !

    Que lis-je, que lis-je ? No et moi de Delphine de Vigan et Vous êtes nés à la bonne époque de Mathieu Jung. Un pour le train, un pour le soir. :)

    J'aime beaucoup Teulé mais n'ai pas lu Villon. Et je crois n'avoir jamais lu Verlaine, ni en personne, ni par Teulé... Bouhouhouhou :)

    Bisous du pays du froid.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés