Etape 4 - Evaluez et optimisez vos apports en sucres et en fibres

Les chiffres annoncés précédemment sont donc la pas faute à cette nouvelle étape certes mais également à notre séjour à Hong Kong, et je m'en va vous expliquer pourquoi.
Hong Kong d'abord, ou plutôt nos hôtes de là-bas - Seb'n'Dine - m'ont rappelée combien j'aimais la cuisine asiatique et nous l'ont fait découvrir dans ce qu'elle a de meilleur : son équilibre.
Quant à l'étape 4, que j'ai lue là-bas, je m'en vais vous en livrer le contenu avant de vous dire ce que HK + étape 4 donnent comme résultat.

Dans l'étape 4, on commence par réapprendre les glucides, les féculents, les fibres et consorts et surtout le besoin qu'on en a pour avancer chaque jour. On apprend également à faire la part des choses entre les bons sucres et les "mauvais", et on découvre que la ration recommandée de fibres par jour devrait se situer à 30 grammes. Et enfin on compare avec ce qu'on s'enfile (ou pas) pour voir d'où on part(ira).

Ensuite, on peut étudier les règles de l'étape :

- Une ration de crudités + une ration de légumes cuits à chaque repas principal : l'une pouvant aisément remplacer l'autre et inversement, tant que vous boulottez 2 rations par repas. Les contenances pour chaque ration dépendent du légume et de la crudité concerné. Elles sont indiquées dans Le Livre sous la forme de divers tableaux que je ne m'attacherai pas à reproduire ici. Sont également indiquées dans Le Livre tout un tas d'astuces bien sympathiques permettant de répondre aux objections habituelles, telles que : oui, bah, c'est bien mignon, mais moi je n'ai que le temps de m'avaler un sandwich le midi. Cela marche aussi avec : le soir, je suis crevée et j'ai franchement la flemme de préparer des légumes frais qui une fois sur deux ont eu le temps de pourrir dans mon bac à légumes ?

- Consommez des aliments glucidiques chaque jour (produits céréaliers, légumineuses et féculents) : ni quantité maximale, ni quantité minimale. Reste à s'arrêter quand on n'a plus faim.

- Une ration d'aliments très riches en fibres chaque jour : là encore des tableaux nous y aident.

- Quatre rations minimum de légumineuses par semaine.

- Deux à trois fruits par jour.

Le plus de cette étape est qu'elle est bourrée d'idées, de recettes, d'assaisonnements, d'assortiments auxquels je n'avais jamais pensés, voire de nom de produits inconnus au bataillon (le psyllium, vous connaissez ? Je ne suis pas sûre d'en manger mais je sais maintenant que ça existe !).

HK + étape 4 = un bon coup de pied à l'estomac suscitant ainsi des envies d'autres choses.
Je crois que Le Livre a trouvé le chemin de mon cœur en passant par mon estomac : quoi des recettes de cuisine à tester !? Je prends !

Conclusion : depuis que nous sommes rentrés, je varie les plaisirs, mélange féculents et légumes, ajoute une crudité, mange des yaourts au soja, ai remplacé le beurre par de la margarine vraiment pas dégueu (merci Dine), ne prends plus de chocolat au lait au petit déjeuner mais du thé, plus de tartine pain-beurre mais des Waza fibres (c) à la margarine ou des céréales avec des raisins secs, de la banane et du yaourt, ai acheté des tas de nouveaux féculents à tester (quinoa, boulghour...).
Je continue ou vous en voulez encore ?
Ah et le pire c'est que je le fais avec plaisir...

Autant ce Livre était celui que j'attendais, autant cette étape était celle qu'il me fallait. Quand il s'agit de cuisiner, il ne faut pas m'en conter !

Espérons que cela durera... :)

Commentaires

  1. C'est bien, c'est bien ! L'important c'est de tenir après et surtout de ne pas trop se priver parce qu'après le corps (et l'appétit) reprend ses droits.

    RépondreSupprimer
  2. Mais y a pas de raison de ne pas tenir puisqu'il n'y a pas de régime! et si je comprends bien il n'y a toujours aucune restriction ? sauf de ne pas manger au dela de la faim n'est ce pas ? Cette étape n'enlève pas d'aliment, elle en introduit!

    RépondreSupprimer
  3. j'aime bien ce genre de conseils qui sentent bon l'équilibre et le bon sens ! on dirait les préceptes WW d'il y a 30 ans ;) et la recette a fonctionné du tonnerre !

    en fait, je lis, je lis, je lis, blogs comme magazines nouvelle mode et le résultat est que... la solution ne réside que dans la variété et la sensation de satiété... à méditer...

    RépondreSupprimer
  4. Mon experience de WW est très différente: obsession du gras, de ce qui est à volonté ou à limiter....et l'obsession du poids à chaque réunion...En tout cas moi c'est mon vécu !! et c'est différent (j'ai l'impression) de ce que vit cacoune, nan???

    RépondreSupprimer
  5. Quel optimisme :) Je suis ravie d'avoir apporte une quelconque contribution alors :))
    C'est vrai que j'avais remarque, et remarque une nouvelle fois, que le regime sans produits laitiers etait d'un coup boooooocoup plus light (sans le vouloir). Toutefois, comme le conseille Le Livre, pas d'eviction hein ?! De la diversification, Madame ! Perso, un bon beurre demi-sel sur des crepes, la, j'en reve !!!

    RépondreSupprimer
  6. Myriam > ne pas se prver exactement sinona près attention aux fringales ! :)

    Ano > Yes ! Super étape, je trouve !
    Quant à tenir, je pense surtout à ma feignantise du soir à pas vouloir faire à manger et à taper dans les plats rapides (mc do, pizza, plats de pâtes aux fromages...).

    Plume > Exactement ! Variété et satiété ! Ni plus, ni moins :)

    Ano > A mon avis, vous êtes d'accord avec Plume puisqu'elle parlait de WW il y a 30 ans.

    Dine > Plus light et plus facile à diggérer aussi. Mais je me damnerai également pour une crèpe beurre salé-sucre (mais alors juste une !)
    Le fait est que j'ai lu que d'ici à 2030, il y aurait beaucoup plus de diabète de type 3 (gras) du fait de l'absence de diversification dans l'alimentation et de la diminution de l'activité physique. Ainsi don' nous avons la triplette gagnante :
    - une alimentation diversifiée
    - de l'activité
    - et à satiété

    Et bah voilà, y'a plus qu'à :)

    RépondreSupprimer
  7. Je vais mettre mon petit grain de sel dans tout cela (mais pas plus qu'il n'en faut!). Alors le WW d'il y a 30 ans il faut l'oublier Mesdames,par contre le WW de maintenant ressemble à s'y méprendre à ton Livre. Manger à satiété, de tout, y compris les produits laitiers, beaucoup de fruits et légumes, ne pas se priver, surtout pas de régime, quand au poids ce n'est plus une obsession non plus car on privilégie aussi le sport (et qui dit sport dit masse musculaire en plus !). Bref, le concept a évolué en bien et les kilos (je confirme) disparaissent gentiment mais sûrement. Et les livres de recettes ne sont pas mal du tout quand on est en manque d'idées.
    Voilà j'ai tout dit.
    Alors bon courage et toujours de bonne humeur !

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai ? Y a plus d'obsession du poids et de limiter tout ce qui est calorique au maximum chez WW ? Moi les ernières copines qui ont fait WW avaient tout le vocuabulaire du régime, genre "à volonté", "à limiter" et on les pesait avant chaque séance. Mais c'est peut-être pas comme cela partout alors!! ouf

    RépondreSupprimer
  9. Bie > Allez zou sur la balance :)

    Ano > Non visiblement en Suisse, WW vaut le coup :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés