L'élégie prosaïque du juriste d'entreprise

Mais késeucé ? Qu'est-ce don' ? Qu'est-ce don' que cette bête là ?

Dans la croyance populaire, c'est une personne (si, si j'vous jure) vieille dans sa tête, d'un physique ingrat directement né de son absence d'ouverture sur le monde, qui exige plus souvent qu'à son tour des preuves écrites et incontestables que vos pattes sont blanches.

Et dans votre inconscient, le juriste tourne en rond, chaque jour que Dieu fait (celui, aveugle, qui porte une balance), dans son pré carré dont les hauts murs sont constitués de pages nombreuses et variées reliées entre elles par une couverture rouge sang (non celui des victimes et de leurs avocats... non, juste une couleur choisie par l'éditeur numéro un des codes de loi français, millésimés 2009 à cette heure).

Le juriste est donc buté, borné, mal embouché, incapable de sourire, dépourvu d'émotions et de sentiments, parano à ses heures (nombreuses), il applique à la virgule près les dispositions combinées des articles L2326-12-1-II.2°.i quater alinéa 22 et R4622-16-43-12° alinéa 58 du Code de son bon vouloir, et ce sans aucune espèce de sensation.

Cécoça. Cécoça...

C'est ce que beaucoup croient, n'est-ce pas ?
C'est ce que beaucoup croient, je crois...

Et bien détrompez-vous, s'il vous plaît.

Le juriste se porte relâché, détendu, ouvert d'esprit, plein de bon sens et d'humour et ce depuis plusieurs générations.

Contrairement à ce qui se dit parfois, le juriste n'est pas là pour, je cite, "vous emmerder" ou, si vous êtes plus énervé (ou de plus mauvaise foi), "vous faire chier". Mais bien pour vous aider, pour faire ce pour quoi il a été embauché, ce pour quoi vous le payez.

S'il veut bien reconnaître avec vous que certains textes (loi, décret, arrêté, instruction, circulaire, doctrine...) sont des, je cite encore, "putains de textes imbitables, écrits par des martiens târés", sachez cependant qu'il tentera de ne pas vous tenir rigueur d'avoir ainsi traité sa langue d'adoption, soit une partie de son identité.

Car son rôle est bien là : comprendre, interpréter et traduire les textes dont la forme et le sens peuvent parfois vous paraître hermétiques à toute intrusion extérieure. Car cette nébuleuse est son élément. Il n'est pas né dedans mais y navigue à vue, avec dextérité, ses bouquins sous le bras et son cerveau en ébullition. Et il s'y baigne avec joie et délectation afin de vous en rendre l'appréhension facile et de vous faciliter la prise de décision.

Ne croyez donc plus que la vie n'est pour lui que théorie, qu'elle se décline en une seule couleur, noire (si tant est que l'on s'accorde à dire que c'en est une), et qu'il vous considère a priori comme malhonnête.

Que nenni ! Vous en faites quoi, vous, de la théorie ? Et bien, nous c'est pareil : une fois qu'il a décortiqué la théorie, observé chaque mot, compris ses sens et déterminé LE sens qui ressort de la forme du texte, il le décline en pratique. Il confronte la théorie à la pratique et détermine les solutions légales pour les adapter, leur permettre de coexister afin d'éviter toute remise en cause et toute sanction.

Voilà don' ce que le juriste vous offre en plus de son sourire et de son humanité : des réponses et des solutions. Et non, définitivement non, il ne cherche pas à asséner des vérités dogmatiques et sans possibles contradictions.

Si c'est ce que vous pensez, c'est soit que vous avez à faire avec un juriste égocentrique, soit que votre égo propre déteste être contredit. Mais ça, c'est un autre problème...

Commentaires

  1. Bravo ! J'adore !
    Moi je fais plutot dans le genre MLF, mais toi tu serais plutot MLJ "mouvement de liberation du juriste" lol

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'sais pas j'connais pas de juristes... Je connais des poètes, des rêveuses, des fêtardes, des passionnées, des romantiques, des bonnes copines, mais des juristes... euh... non.

    ;o)

    (excellent m'dame, t'as bien fait...!)

    RépondreSupprimer
  3. si tu savais ce qu'on pense des psy :o))))

    boutade mise à part, je connais des juristes dans mon entourage, dans ma clientèle, parmi des blogueuses que je connais
    et bien, va le croire, ou pas, y a de tout : dens gens biens et des chiants :)))

    RépondreSupprimer
  4. Dine > Alors imagine, si je mélange les deux ! MLFJ... Il fût un temps où l'on me surnommait l'amazone...

    Poupoune > J'en ai des facettes :o)
    J'sais pas si j'ai bien fait mais en tout cas j'avais besoin de le dire. Marre qu'on me caricature et qu'on me prenne pour ce que je ne suis pas.

    Tisseuse > Ah... et moi je suis du genre blogueuse chiante, c'est ça ? :o)

    RépondreSupprimer
  5. Arrrrrhhhhh ! tu es juriste ? tu tournes en rond ? regarde, il n'y a pas que les juristes qui tourne en rond !!! http://www.youtube.com/watch?v=JGV0PvAnUjA

    RépondreSupprimer
  6. Myriam > Yes, I am. Et parfois oui je tourne en rond.
    Et je me doutes qu'on est des millions, juriste ou pas, à tourner en rond.
    Merci pour le lien : j'aime bien Zazie et je suis fan du Dr House :)

    RépondreSupprimer
  7. chiante, non, mais pas piquée des vers ça c'est sûr !
    :o))))

    RépondreSupprimer
  8. Tisseuse > Pas piquée des vers, je prends ! C'est même un sacré compliment :)

    RépondreSupprimer
  9. je le dirai pas na ! non d'une cac18 janvier 2009 à 00:29

    Je n'aime pas être contredit sans fondement et pourtant j'aime une juriste : VOUS, Mme.
    pfttttttt

    RépondreSupprimer
  10. Il y a une différence entre détester être contredit et détester être contredit sans fondement. Donc jusque là ce que tu détestes et ce que tu aimes semblent pouvoir s'entendre :o)

    RépondreSupprimer
  11. Bon bah moi j'ai qu'une chose à dire : s'ils étaient pas là en ce moment ces pauvres juristes et bien on serait bien dans la m..... au boulot j'entends !!! Et puis le mien, enfin le leur, bref le nôtre, il a une voix au téléphone à faire craquer toutes les filles (oui oui j'ai dit toutes mais chuttttt!).

    RépondreSupprimer
  12. Bie > Je n'ai pas cette chance (pour la voix) et je ne crois pas qu'on loue ma présence... :(
    Mais pas grave.
    Et oui chutttt :)

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai jamais eu de problème avec un(e) juriste au contraire, il faut bien des gens qui comprennent les mots et la ponctuation en folie... Tu as quelque chose que beaucoup de gens ne connaisse pas. Tu peux jouer avec les mots et ça j'aimrai pouvoir le faire ça en ferait tourné en bourrique quelques uns Matcho de première par exemple. Car moi ce n'est pas mon créneau
    Pas mal le lien "je tourne en rond", je suis fan.

    La ch'ptite
    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. La ch'ptite > Tu sais ça vient peu à peu. Il y a quelques années, je n'aurais pas su faire. Et puis, je le fais bien à l'écrit. A l'oral, c'est plus dur ! Je ne sais pas revendiquer :)
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés